Archive

Mon actu
  • #
    Ce midi, notre groupe de travail sur le robonumérique poursuivait ses travaux avec les auditions de mesdames Elise Degrave et Antoinette Rouvroy à propos de l’éthique, dimension très importante de la numérisation de la société.
  • #
    Hier soir, la section liégeoise du MR tenait son assemblée générale afin d’approuver le programme que nous porterons en vue des élections communales et provinciales du 14 octobre prochain pour relancer Liège. Ce programme ambitieux
  • #
    J’intervenais cet après-midi à la Chambre des Représentants en posant une question orale au Secrétaire d’Etat à la Protection de la vie privée, Philippe De Backer, concernant la toute prochaine mise en route du RGPD.
  • #
    #RelançonsLiège, c’est la dynamique que le « MR pour Liège » entend impulser dans les prochains mois pour donner un nouveau souffle en Cité ardente ! Pour incarner ce changement, les libéraux liégeois présentaient leurs 22 premiers candidats
  • #
    A l’initiative du Parlement européen, nous avons pu échanger sur l’état d’avancement de la mise en œuvre des nouvelles règles qui visent à protéger les données des citoyens européens. Beaucoup de points ont été abordés
  • #
    Hier soir, le comité de quartier Avroy Saint-Jacques organisait une rencontre politique avec les différents groupes présents au conseil communal. J’y étais présent en ma qualité de membre du MR mais, aussi, de riverain du
  • #
    Ce mardi midi, notre groupe de travail sur le robonumérique poursuivait ses travaux avec l’audition de Ferdinand Mercier (Agoria). Plusieurs thèmes ont été abordés par notre orateur : cybercriminalité, formation et vision publique. Avec le développement
  • #
    Cet après-midi, le Secrétaire d’Etat à la Protection de la Vie Privée, Philippe De Backer, rendait visite à des élèves de 5e et 6e du Collège Saint-Véronique afin de les sensibiliser à la protection de
  • #
    Après 16 mois d’intenses travaux dans un climat compliqué, la commission d’enquête dite « Kazakhgate » s’est enfin terminée. Les commissaires ainsi que les collaborateurs et mandataires du MR auditionnés ont joué la transparence la plus